Analyse statistique (rapide et partielle) de l’audience et des dons des SGDQ / AGDQ sur la période 2017-2023 : tendance et hypothèses

Awesome Games Done Quick = AGDQ | Summer Games Done Quick = SGDQ

Il y a quelques semaines, j’ai vu passé un tweet qui montre une statistique indiquant une baisse d’audience entre les SGDQ 2019 et 2023.

J’avais réagi en essayant, dans un thread, de compiler quelques statistiques et de voir si on pouvait en tirer quelque chose. Le billet qui suit reprend et développe mon propos initial.

Moins de viewers…

Je me suis donc demandé si ce phénomène entre les SGDQ 2019 et 2023 était généralisé ou non. Pour la récolte des données, j’ai utilisé deux sites : https://www.gdqstats.com/ et https://twitchtracker.com/gamesdonequick/streams. L’avantage de ces sites est qu’ils sont gratuits. Je me suis intéressé au nombre maximal de viewers et non à la moyenne sur l’événement tout simplement parce que cette donnée n’existe pas sur gdqstats.

Cependant, pour une raison que j’ignore, les données ne sont pas identiques d’un site à l’autre. Pour autant, l’écart reste suffisamment faible pour que les données soient exploitables. Je me suis concentré sur les deux événements historiques des GdQ : AGDQ et SGDQ. Enfin, ce nombre est mesuré à partir de la chaîne Twitch des Games done Quick et ne prend pas en compte les chaînes qui diffusent les événements dans leur propre langue.

AGDQ 2017 AGDQ 2018 AGDQ 2019 AGDQ 2020 AGDQ 2021 AGDQ 2022 AGDQ 2023

Twitch Tracker : 247 432

GDQ Stats : NC

Twitch Tracker : 203 022

GDQ Stats : 203 022

Twitch Tracker : 219 649

GDQ Stats : 223 137

Twitch Tracker : 236 438

GDQ Stats : 237 523

Twitch Tracker : 138 249

GDQ Stats : 141 291

Twitch Tracker : 113 011

GDQ Stats : 120 408

Twitch Tracker : 85 637

GDQ Stats : 90 350

SGDQ 2017 SGDQ 2018 SGDQ 2019 SGDQ 2020 SGDQ 2021 SGDQ 2022 SGDQ 2023

Twitch Tracker : 213 129

GDQ Stats : 220 473

Twitch Tracker : 171 472

GDQ Stats : 172 343

Twitch Tracker : 156 554

GDQ Stats : 156 554

Twitch Tracker : 107 597

GDQ Stats : 107 597

Twitch Tracker : 109 604

GDQ Stats : 109 604

Twitch Tracker : 102 211

GDQ Stats : NC

Twitch Tracker : 72 196

GDQ Stats : 72 196

Même si les chiffres ne sont pas identiques selon le site utilisé, ils confirment une tendance qui serait vérifiable avec une comparaison de l’audience moyenne sur chaque événement. 

Pour les AGDQ, la chute est particulièrement spectaculaire entre 2020 et 2021 et c’est assez paradoxal quand on sait que le trafic sur Twitch a explosé à cette période en raison de la pandémie et des différents confinements. Entre 2017 et 2023, le nombre maximum de viewers pour les AGDQ et les SGDQ a diminué de 33 à 36%. Les gens regardent de moins en moins ces marathons.

…moins de dons ?

Est-ce que cette tendance se confirme aussi pour les dons ? J’ai reproduit le tableau à l’identique en indiquant, cette fois, le montant total des dons pour chaque événement et le nombre de dons effectués afin de comptabiliser les anonymes qui ne sont pas répertoriés dans la liste des donateurs. Ces données sont issus du Donation Tracker des GdQ et est disponible pour chaque événement estampillé GdQ depuis 2010.

AGDQ 2017 AGDQ 2018 AGDQ 2019 AGDQ 2020 AGDQ 2021 AGDQ 2022 AGDQ 2023
2 222 790 $ (43472) 2 295 190 $ (44563) 2 425 790 $ (46457) 3 164 002 $ (54202) 2 775 509 $ (42117) 3 421 012 $ (49531) 2 644 810 $ (39908)
SGDQ 2017 SGDQ 2018 SGDQ 2019 SGDQ 2020 SGDQ 2021 SGDQ 2022 SGDQ 2023
1 792 342 $ (30106) 2 168 913 $ (35434) 3 039 596 $ (51032) 2 345 786 $ (33709) 2 938 715 $ (40381) 3 053 827 $ (42209) 2 267 907 $ (32041)

La première réponse à apporter serait de dire que la corrélation entre la chute des viewers et une chute éventuelle des dons n’est pas aussi simple. Premièrement, si 2017 est une année exceptionnelle pour les AGDQ et les SGDQ au niveau des audiences, c’est également l’année où les gens ont le moins donné. Au contraire, si 2022 constitue le pic des donations pour les AGDQ et les SGDQ, il s’agit de la deuxième pire année concernant les audiences. Ce n’est pas parce que les gens regardent moins qu’ils donnent moins, c’est même plutôt le contraire. En effet, le don moyen n’a pratiquement fait qu’augmenter entre 2017 et 2023 pour les AGDQ (de 51,13 $ à 67,05 $) et les SGDQ (de 59,53 $ à 70,80 $).

Il y aurait, bien entendu, des choses à nuancer et à compléter. Mon analyse ne se veut pas particulièrement approfondie. Elle permet simplement de montrer que la chute des audiences n’est pas corrélée par une chute des dons ou une baisse dans la générosité des viewers.

Comment expliquer cette chute des viewers ?

C’est une question dont il est difficile d’avoir la réponse. Elle nécessiterait de faire une enquête auprès des viewers pour comprendre pourquoi ils regardent, de moins en moins, les AGDQ et les SGDQ. Néanmoins, il existe plusieurs hypothèses. Le tweet qui accompagne le préambule de ce billet a obtenu près de 80 réponses et 23 citations (au 12 juillet 2023).

Encore une fois, je ne prétends pas apporter une réponse scientifique reconnue mais plutôt des hypothèses que seules des enquêtes confirmeront. En considérant les likes comme des marqueurs d’approbation, ce qui est contestable, j’ai pris les trois tweets avec le plus de likes – trois citations – et ce sont trois tweets publiés par des comptes avec plusieurs dizaines de milliers de followers. Compte tenu de la visibilité dont disposent ces comptes, la récolte par likes obtenus est biaisé. Néanmoins, ce sont trois arguments qui sont avancés :

– La richesse des contenus proposés par les speedrunners ne permet plus à GdQ de proposer des rendez-vous spéciaux.

– Le grand public (general gaming public pour le terme exact employé) n’est plus impressionné par le speedrun étant donné que les jeux sont désormais optimisés très tôt après leur sortie.

– GdQ ne se renouvelle pas suffisamment sur la forme avec des événements qui se ressemblent trop d’une année sur l’autre.

Si je devais synthétiser tout ce que j’ai pu lire, je dirais que la manière de consommer du speedrun a évolué. Aujourd’hui, regarder du speedrun ne passe plus exclusivement par les GdQ mais par les speedrunner.euse.s qui ont su construire autour d’elleux des communautés. Pour un viewer, regarder un.e runner.euse découvrir le jeu, s’entraîner, essayer, échouer, recommencer, obtenir un PB ou un WR est devenu plus captivant que le.a voir à un instant donné, une ou deux fois par an.

Je trouve ça très intéressant de voir que des runner.euse.s, parfois très modestes et qui sont loin d’avoir des temps dans les sommets des classements, ont pu fédérer autour d’elleux une communauté. Les gens ne s’intéressent pas qu’aux meilleurs temps et vivent la pratique à travers les yeux de quelques speedrunner.euse.s.

Je pense que si GdQ a perdu de l’audience, ce sont les speedrunner.euse.s qui ont pu en bénéficier. Si les gens regardent moins les marathons organisés par les GdQ, je ne suis pas convaincu qu’ils regardent moins de speedrun. Encore une fois, il y a une plus-value à suivre un.e runner.euse et sa progression sur le speedrun du jeu que de voir une performance à un instant T qu’on connaît déjà sûrement si on s’intéresse à la pratique et au jeu speedrunné.

Perspectives

Je ne reviens pas sur l’idée d’une enquête plus approfondie sur les viewers ni sur les données récoltées. En revanche, l’analyse statistique mériterait d’être comparée à des événements francophones comme SpeeDons ou Interglitches. De même, il serait intéressant d’observer si la baisse d’intérêt pour les GdQ se vérifie aussi lors de la diffusion étrangère de ces événements et notamment avec Le French Restream.



Citer ce billet
Sacha Bernard (2023, 12 juillet). Analyse statistique (rapide et partielle) de l’audience et des dons des SGDQ / AGDQ sur la période 2017-2023 : tendance et hypothèses. Blog-Assisted Research. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://speedrun.hypotheses.org/1044

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search